Les nouveaux comportements alimentaires induits par la crise

Avec l'augmentation du budget alimentaire (liée à la hausse des prix, à l’augmentation des charges alimentaires et à l’augmentation du temps passé en cuisine), le prix va devenir un critère de choix prépondérant. On constate une augmentation de la consommation en drive, et un retour à l'essentiel dans la consommation. Les modes de courses "alternatifs" se développent. La consommation de plats préparés a reculé, au profit du fait-maison. Les Français se tournent davantage vers le local, les circuits courts et commerces de proximité, le bio, l'origine France et les produits frais. Si le confinement a fait apparaître de nouvelles pratiques de consommation, il semble que certains comportements perdureront par la suite, notamment le critère prix, l'attention aux qualités nutritionnelles des produits, et à leur origine. Cependant la moitié des Français se sont sentis frustrés dans leur consommation, "53 % manifestent une envie de rester dans une forme de frugalité et de ralentissement de la consommation, de manière choisie, cette fois".

Pour en savoir plus, cliquez ci-contre : http://www.artisans-gourmands.fr/project/la-crise-du-covid-19-de-nouveaux-comportements-alimentaires%e2%80%af/

< Retour aux actualités